La nouvelle huile des sous-bois : l’ail des ours

Dénicheurs de saveurs, c’est en sous-bois que nous sommes allés cueillir notre nouveau parfum à l’ail des ours. Une plante sauvage dont les feuilles fraîches sont ramassées au printemps, macérées dans l’huile d’olive, et tout juste embouteillées pour être présentées sur les étales cette saison.

 

 

 

 

 

 


ail-des-ours-a-lolivierTirant son nom de l’animal qui en mange après l’hibernation, l’ail des ours a un profil gustatif aillacé et herbacé rappelant la ciboulette. Un arôme puisé en nature ombragée, dont la puissance transporte en forêt le temps d’une promenade au frais.
Pour ce mélange, 115 gr de plantes sont nécessaires à l’aromatisation d’un litre d’huile d’olive vierge extra. Quelques gouttes suffisent à déployer son intensité sur une salade composée ou un plat d’été.

 

 

 

 

Accords en cuisine :

– S’utilise comme de l’huile au basilic dans les pâtes et le riz
– Pour relever un Houmous ou une purée d’artichaut
– Pour préparer un écrasé de pommes de terre
– En assaisonnement de salades vertes et composées
– En marinade de viandes à griller et à rôtir (carré d’agneau)
Accords Huiles et Vinaigre :

– Vinaigre à la pulpe de poivron
– Vinaigre à la pulpe de tomate-basilic
– Vinaigre de Xérès
– Vinaigre balsamique

 

Un arôme à découvrir sur notre boutique en ligne, en bidon de 15 cl.