Episode 1 Les fruits et légumes

image de l'article Episode 1 - fruits et légumes

Parce que chez A L’OLIVIER nous pensons que la qualité de ce que nous mangeons est essentielle, nous avons décidé de vous faire partager cet article plein de bon sens du magazine « Sciences et Avenir » sur Les aliments qui protègent vraiment.

« Que manger pour être en bonne santé ? » est une question cruciale de notre époque, où cancer, maladies cardio-vasculaire et obésité font notre quotidien. Mais comment y voir plus clair quand nous sommes confrontés au chahut des slogans de l’agroalimentaire ? Retrouvez les conclusions de 12 études scientifiques pour vous aider à faire le point chaque semaine avec A L’OLIVIER :

 

 

Le maître mot : Diversité ! Chaque famille d’ingrédients possède ses vertus et ses bienfaits. Quels sont les aliments à privilégier pour une alimentation saine, protectrice et équilibré ? (Attention il n’est pas question ici de régime mais d’adopter un mode de vie sain).

Bien Manger épisode 1: « Fruits et Légumes, les meilleurs alliés anti cancer ! »

On connait tous le slogan « Manger 5 fruits et légumes par jour » et on s’y met ! Les légumes sont une excellente source de bons antioxydants, vitamines, minéraux et fibres, dont certains particulièrement riches en substances protectrices contre le cancer. Ils doivent représenter 50% de nos assiettes à chaque repas, soit au minimum 400g par jour.

Pour les légumes, on privilégie les brassicacées (ou crucifères) : grande famille comportant les choux, les brocolis, les navets, les radis et le cresson, à haute valeur antioxydante. Et les alliacées, comme l’ail et l’oignon, qui protègent contre le cancer colorectal.

Attention, pour préserver au maximum les bienfaits de ces aliments, pensez à bien les mâcher et à soigner la cuisson : privilégiez ces légumes peu cuits, voire crus. Les cuissons à haute température ou la congélation annulent les effets. Pour les alliacées, on les consomme de préférence crues et broyées.

Pensez également aux légumes riches en caroténoïdes (comprenant des provitamines A et des lycopènes) qui jouent un rôle essentiel dans la vision et la composition de certains tissus (poumon, intestin, peau) et aident également à lutter contre le cancer de la prostate. Carottes, tomates et épinards en sont nos principales sources.

Ici, la cuisson améliore considérablement leur absorption de même que de les associer avec des matières grasses (mais pas n’importe lesquelles ! Voir prochain article).

Les fruits, quand à eux, sont plein de polyphénols, antioxydants luttant contre les radicaux libres, ayant ainsi un rôle contre les maladies cardio-vasculaires, le vieillissement cutané et les cancers. Abusez des baies rouges et noires et des pommes, qui en comportent le plus. On les consomme avec la peau (qui concentre le plus de molécules) mais à condition de les choisir BIO et de bien les laver à l’eau claire afin de limiter les résidus de pesticides, sinon on les épluche (idem pour les légumes). Préférez les également locaux et de saison.